accueil > Actualités > Voeux 2019 : discours de la 1re adjointe et de M. Le Maire
Voeux 2019 : discours de la 1re adjointe et de M. Le Maire

Voeux2019-SBLP-R

 

La traditionnelle cérémonie des voeux à la population s'est déroulée le jeudi 10 janvier devant un public nombreux. Rythmée par les morceaux de l'école intercommunale de musique, et animée par Benoît Guerin, adjoint à l'enfance et à la jeunesse, cette soirée a débuté par l'intervention du Conseil Municipal des Enfants, organisateur d'une grande collecte dans les écoles. Ils ont ainsi réuni 250 kg de denrées alimentaires remises aux Restos du Coeur et à l'Épicerie Solidaire Brévinoise.

Les élus ont souhaité remettre la médaille de la Ville à plusieurs Brévinois qui ont marqué l'année 2018 :

  • Ivan Couvin qui a développé le karaté à Saint-Brevin et obtenu un 7e dan en 2018 ;
  • L'association Bunker Archéo 44, qui a réhabilité un bunker au Pointeau dans les moindres détails "comme à l'époque". Une grande réussite ;
  • Germain Belz, qui a construit, de ses propres mains, une embarcation originale, unique, et qui l'a utilisée pour effectuer la traversée de l'Atlantique ;
  • Les services de la Ville, dans leur ensemble, qui ont obtenu la 4e fleur, qui récompense les efforts fournis pour améliorer le cadre de vie.

Durant la cérémonie, Dorothée Pacaud, 1re adjointe, a retracé l'année écoulée et les projets réalisés, et Yannick Morez, Maire, s'est exprimé sur l'avenir. Vous retrouverez ci-après les discours.

 

Le discours de Dorothée Pacaud, 1re adjointe :

" Monsieur le sous-préfet,
Monsieur le Député,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les représentants de la Gendarmerie, de la Police Municipale, des Sapeurs Pompiers, des secteurs éducatif, associatif et économique,
Mesdames et Messieurs,

Je vous souhaite la bienvenue et je vous remercie de votre présence.

La période des vœux est celle où on dresse un bilan de l'année passée avant de se projeter dans celle qui commence.

2018 fut pour chacun d'entre nous une année différente, marquée par des moments de bonheur je l'espère, peut-être de tristesse aussi, ou bien encore de questionnement. Et puis il y a ce que nous avons partagé ensemble en tant que citoyens d'un même pays : des émotions sportives, avec bien sûr la victoire des Bleus en coupe du monde de football, mais pas seulement, je pense notamment à la victoire de l'équipe de France féminine de Handball à l'Euro, moins médiatisée mais tout aussi belle ; des moments tragiques avec les attentats de Carcassonne, Trèbes ou encore Strasbourg ; de l'inquiétude aussi, avec ce constat alarmant : 2018 fut l'année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900. Comment douter encore de l'urgence à agir pour limiter le réchauffement climatique ? La fin de l'année fut quant à elle marquée par la colère qui s'est exprimée partout dans le pays avec le mouvement des gilets jaunes. Alors que nous sommes un pays parmi les plus développés au monde, les inégalités dans de nombreux domaines perdurent. Enfin, un chiffre aura marqué l'année 2018 et il est insupportable : plus de 2200 personnes sont mortes en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe. Personne ne peut rester indifférent face aux drames inacceptables, face aux injustices, face aux inégalités et nous espérons tous qu'à l'avenir les choses changent. Mais il y a eu aussi de bonnes nouvelles en 2018 ! Dans le monde, l'extrême pauvreté continue de reculer, les progrès de la science et de la médecine font disparaître des maladies, les droits de l'homme progressent dans plusieurs pays et des mesures pour protéger la planète ont été prises comme l'interdiction de plusieurs produits plastiques à usage unique comme les pailles qui polluent nos océans.

A Saint-Brevin, l'année 2018 fut également bien remplie avec des projets réalisés, d'autres qui se dessinent pour demain, et des moments qui nous ont rassemblés.

Les travaux tout d'abord. L'année fut bien évidemment marquée par le lancement des travaux de rénovation de la Place du marché qui ont débuté à l'automne et se poursuivront en 2019. Ce vaste chantier a pour objectif d'embellir et de moderniser le centre-ville des Pins. L'entretien de la voierie communale s'est également poursuivi, avec des travaux de réfection et de déracinage en différents endroits de la commune pour un budget de plus d'1 million d'euros. Le dernier tronçon de la Loire à vélo a également été inauguré en juin dernier, reliant Corsept à St-Brevin. Cet aménagement était très attendu des amoureux du vélo et achève un itinéraire de près de 900 kilomètres le long de la Loire. Concernant les bâtiments, 2018 fut marquée par le déménagement du CCAS dans les nouveaux locaux du pôle social, avec le service GUIPA-CLIC de la CCSE. Le contrôle d'accès au parc des sports a aussi été mis en place l'an dernier afin de sécuriser nos équipements. Enfin, des travaux de mise aux normes incendies et accessibilité ont débuté au gymnase et s'achèveront en mars prochain.

L'environnement maintenant. Vous le savez, l'année fut marquée par l'obtention de la 4ème fleur du label Villes et villages fleuris qui récompense les efforts entrepris par la commune en matière de fleurissement bien-sûr, mais pas seulement, puisque ce label accorde une grande place à la valorisation du cadre de vie dans son ensemble et aux efforts réalisés en matière de développement durable. Sur près de 5000 communes labellisées en France, seules 257 communes ont atteint le niveau 4 fleurs et Saint-Brevin est la 6ème ville du département à obtenir cette distinction. C'est donc une récompense importante et une immense fierté, et je tiens à souligner le travail exceptionnel fourni par l'ensemble des agents de la commune, du service environnement bien sûr mais pas seulement car c'est véritablement un travail collectif qui a permis d'atteindre cet objectif. Je voudrais que les Brévinoises et les Brévinois aient conscience de la chance que nous avons d'avoir des agents de cette qualité et aussi investis pour le bien être quotidien de tous. L'épisode de la mini tornade que nous avons connu le 11 novembre dernier, qui a occasionné d'importants dégâts dans un quartier de l'océan et à l'école Paul Fort, a fortement mobilisé nos agents, tous services confondus, et leur dévouement au service de la population fut remarquable. Un grand merci à eux. Pour continuer dans le domaine de l'environnement, l'épisode de la mini tornade a occasionné la chute de nombreux arbres, notamment dans l'enceinte de l'école Paul fort. Les arbres sont notre patrimoine et font partie de l'identité de la commune. Nous devons les protéger tout en étant très vigilant quant à leur entretien, leur vieillissement et leur renouvellement. Bien sûr, nous ne pouvons pas tout prévoir, l'épisode venteux exceptionnel que nous avons subi en témoigne, mais nous ne devons pas oublier que c'est lorsque les arbres deviennent isolés qu'ils se fragilisent et nous devons protéger notre patrimoine boisé en assurant de l'entretien, de l'abattage quand c'est nécessaire et des replantations. Outre les arbres, des actions en faveur de la biodiversité ont été menées : pose d'un enclos pour favoriser la nidification d'une espèce d'oiseau protégée, le gravelot à collier interrompu, dans l'anse de la Courance, ou encore la signature d'un contrat Natura 2000 avec le département pour revaloriser la dune de l'Imperlay, en bord de Loire. Des aménagements paysagers ont été réalisés boulevard Padioleau ou encore avenue Foch et le fleurissement estival, sur le thème des jeux de société, a connu un grand succès comme en témoigne le jeu de piste créé par le Conseil municipal des Enfants autour des structures réalisées, avec une centaine de participants. Enfin, la forêt de la Pierre Attelée, propriété du Conservatoire du littoral mais gérée par la commune en partenariat avec l'Office national des Forêts, a bénéficié d'une réfection des clôtures, d'un vaste programme d'entretien du boisement et des panneaux pédagogiques sont en cours de réalisation.


Des actions de citoyenneté et de solidarité ont aussi été réalisées en 2018 et furent l'occasion de temps forts partagés. Le CCAS tout d'abord a réalisé une Analyse des Besoins Sociaux avec la diffusion d'un questionnaire auprès des Brévinois pour recenser leurs besoins. Constatant que de nombreuses personnes renoncent à leur couverture santé, et en conséquence à des soins, pour des raisons financières, la commune a souhaité mettre en place un partenariat avec des mutuelles afin de proposer une complémentaire santé de qualité à un prix abordable pour ses habitants. Autre action, à destination des plus jeunes cette fois : un rallye citoyen a permis à tous les élèves de 6ème des 2 collèges de la commune de découvrir les services offerts à la population et de mieux comprendre le rôle des associations. En octobre, la première journée citoyenne a rassemblé une quarantaine de personnes venues de différents quartiers de la commune pour aider à la réalisation d'une portion du Sentier vert. Sablage, montage d'une table de pique-nique et plantations d'arbres ont été réalisés grâce à l'énergie de ces Brévinois qui sont venus donner de leur temps pour améliorer leur cadre de vie et partager un moment convivial qui s'est conclu par un buffet partagé. A l'automne toujours, la ville a accueilli des réfugiés, évacués du Square Daviais à Nantes. Hébergés dans le centre de vacances d'EDF, ils sont encadrés par l'association Aurore chargée de les aider dans leurs démarches mais peuvent aussi compter sur l'engagement de nombreux bénévoles de diverses associations brévinoises qui apportent leur aide, notamment pour l'apprentissage du français. Enfin, le repas des ainés a rassemblé en décembre dernier 684 convives et 837 colis ont été distribués.


Et puis, parce que nous sommes une commune qui vit toute l'année mais qui accueille également de nombreux touristes, un grand nombre d'animations, de spectacles et d'expositions ont été proposés en 2018, avec le concours des associations brévinoises, que je tiens ici à féliciter et à remercier pour leur dynamisme, et également d'autres partenaires comme le Département ou le Casino. Je ne pourrai pas toutes les citer tellement elles sont nombreuses mais voici quelques-unes des manifestations qui ont eu lieu l'an passé: Brev' de Jardin, le week-end glisse, Rêve et voyage, le fémi plage, la fête de la moule, l'open de France de char à voile, la fête de la mer, le corso fleuri, la parade brevinoise, les foulées des dunes, le festival Pyrotechnique, la fête du vélo, une compétition par équipes d’haltérophilie, les foulées du Pont, la fête du jeu, la journée des associations….. et j'en oublie sûrement ! De belles expositions aussi avec notamment celle sur Saint-Brevin hier et aujourd'hui, réalisée avec le concours de l'Avipar, ou encore celle sur les marionnettes traditionnelles du monde entier en fin d'année. Je ne peux pas oublier bien évidemment le travail exceptionnel réalisé par l'association Bunker Archeo 44 qui a permis la restauration et l'ouverture au public cet été d'une casemate au Pointeau et dont le succès est au rendez-vous. Et pour la première fois, « un Noël à l’Océan », réalisé en partenariat avec le casino. Enfin, les commémorations du centenaire de la Grande guerre se sont achevées en novembre dernier avec un beau spectacle proposé par l'école de musique en collaboration avec des associations brévinoises.


Ces festivités sont autant d'occasions de nous retrouver et participent au dynamisme de notre commune qui peut compter sur un tissu associatif riche et sur l'engagement de bon nombre de Brévinois qui ont à cœur de participer au bien-vivre ensemble. Je salue tout particulièrement les bénévoles qui donnent de leur temps, que ce soit dans les associations sportives, culturelles, humanitaires ou environnementales, ainsi que les membres des commissions extra-municipales comme la Commission mixte Environnement et le Conseil des sages qui contribuent à l'amélioration de notre cadre de vie par leur engagement. Les réunions de ces commissions sont toujours l'occasion d'échanges aussi riches que constructifs.


Enfin, 2018 a également été marquée par le retour de la semaine à 4 jours d'enseignement pour les écoliers de la commune suite à l'enquête et à la concertation menée avec les enseignants et les parents d'élèves. J'en profite pour féliciter le Conseil Municipal des enfants dont les membres, ici présents, représentent les différentes écoles de la commune et s'impliquent dans des actions comme la collecte qu'ils ont réalisée en fin d'année au profit des Restau du cœur et de l'épicerie solidaire.


Pour terminer, je voudrais avoir une pensée pour ceux qui nous ont quitté. Le conseil municipal a été durement touché depuis le début du mandat. Après la disparition de Pascal Durand en 2017, c'est Claudine Piot qui nous a quittés à l'automne dernier. Je voudrais ici rappeler son engagement en tant que conseillère municipale mais aussi en tant que présidente de l'Université permanente. Son travail, sa gentillesse et son grand sourire nous manquent.


Pour 2019, je vous souhaite à tous le bonheur, qui souvent se trouve tout près mais qui n'est pas toujours facile à apprivoiser, une bonne santé pour vous et vos proches, et beaucoup de sérénité pour penser et réaliser les projets qui vous tiennent à cœur.


Très belle année 2019 à toutes et à tous !

Dorothée Pacaud "

 

Le discours de Yannick Morez, Maire de Saint-Brevin :

Le discours de Yannick Morez, Maire de Saint-Brevin :
" Monsieur le sous-préfet,
Monsieur le Député,
Mesdames et Messieurs les Maires des Communes voisines,
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs les représentants de la Gendarmerie, des Sapeurs-Pompiers, du secteur éducatif, du monde associatif et économique,
Chers concitoyens, Chers conseillers enfants, Chers musiciens,

C’est un grand plaisir de vous retrouver si nombreux ce soir dans cette salle Etoile de Jade pour partager ce moment symbolique qui marque le passage vers la nouvelle année.

Avec toute l’équipe municipale, nous vous présentons nos vœux les plus sincères.
Alors que s’ouvre 2019, nous vous souhaitons à toutes et tous, ainsi qu’à vos familles et à vos proches, une année emplie de joie, de succès et de santé sans laquelle rien ne serait possible.

Dorothée vous l’a très bien rappelé, l’année qui vient de s’écouler fut riche en événements. J’en profite pour la remercier, elle, l’ensemble de l’équipe municipale et les services municipaux pour le travail effectué et leur implication au quotidien dans un contexte local ou national qui n’est pas toujours aisé. Je tiens aussi à féliciter nos jeunes conseillers municipaux enfants pour leur initiative et nos musiciens pour leur participation.

En évoquant le contexte, je pense notamment aux phénomènes climatiques dont la tornade (ou selon des « spécialistes » un « front de rafales » …) qui a dégradé de façon soudaine et brutale l’école Paul Fort et de nombreuses habitations ou à la présence, toujours forte, du terrorisme nous obligeant à sécuriser toutes nos manifestations. Je pense aussi aux mouvements sociaux, sociétaux qui sont apparus. Cette année 2018 a été ainsi marquée par une défiance de plus en plus importante des français dans nos institutions. Ce sentiment d’abandon d’une partie de la population, il est important de l’entendre. Nous avons d’ailleurs ouvert dès la fin de l’année un cahier de doléances « gilets jaunes ». Même avec des moyens en forte baisse, notre volonté reste inchangée d’aider, de faciliter, d’accompagner. Je suis le maire des brevinois, de tous les brevinois.

Au niveau municipal, échelon local de proximité par excellence, nous essayons au quotidien d’y répondre. De par nos projets, de par notre écoute, de par notre disponibilité. Ce n’est pas toujours évident et nous ne pouvons bien entendu répondre à toutes les demandes, à toutes les volontés, à tous les souhaits, mais, élus, agents aussi, nous avons fait un choix qui relève de la même finalité : servir notre belle commune de Saint-Brevin-les-Pins. Cette ambition de servir doit nous conduire à être des facilitateurs dans le respect des règles et de nos moyens.

A nous d’agir au quotidien au plus près de nos concitoyens pour redonner de la confiance en l’action politique. Car c’est bien à l’échelon local qu’il est possible d’encourager et de valoriser les initiatives citoyennes et solidaires qui consolident le lien social et le vivre ensemble et que, petit à petit, une démocratie plus participative voie le jour. Le travail est immense, la tâche n'est pas achevée et nous ne devons pas décevoir. Hélas, face à notre volonté d’être proche des citoyens, d’être le liant de la cohésion sociale, l’Etat impose des réformes qui retirent toujours plus de leviers d’actions aux élus locaux.

Peut-être pourrions-nous rappeler à nos gouvernants ces quelques mots de Victor Hugo : « Le plus excellent symbole du peuple, c'est le pavé. On marche dessus jusqu'à ce qu'il vous tombe sur la tête ». Mais faisons attention à ne pas devenir un paravent de l’état.
Le 26 mai 2019, auront lieu les élections européennes. Dans un climat pesant, sur fond de Brexit et de montée de courants eurosceptiques au sein de plusieurs pays membres de l'Union, cette élection sera l'occasion de réaffirmer nos convictions sur le modèle et la construction européenne. Malgré la colère des Français contre le Gouvernement, ce scrutin ne doit pas se transformer en référendum pour ou contre Emmanuel MACRON. Ce serait une erreur grave !

C’est la raison aussi pour laquelle je crois en une double priorité au niveau local.
. La première, c’est bien de maintenir notre action de proximité avec un service public de qualité, non seulement par nos priorités municipales (l’éducation, la solidarité, la culture, notamment) mais plus globalement par l’ensemble de nos politiques publiques. Car c’est au sein de nos villes que se tissent les solidarités du quotidien, au sein de nos écoles, que se transmettent les valeurs de la République, au sein de nos associations et institutions que se construit le précieux vivre-ensemble.
. La seconde priorité, elle est tout aussi évidente : il s’agit d’imaginer et de construire le Saint-Brevin de demain. Notre ville se transforme, grandit (14 099 habitants au dernier recensement) 10% de plus en 5 ans.(en 2018, 93 naissances)
D’ailleurs, pour informer les brévinois toujours plus nombreux et demandeurs, nous sommes en train de revoir notre site internet pour le rendre plus moderne et facile d’utilisation. A découvrir très prochainement.
Nous avons aussi créé une page facebook pour vous informer avec réactivité. N’hésitez pas à vous y abonner !

Il est de notre devoir d’accompagner cette évolution.
Notre feuille de route, vous la connaissez, nous nous y tenons depuis notre élection. Je parlais tout à l’heure de défiance envers les institutions, les élus : j’ose penser qu’elle est ici moins forte à saint-brevin qu’ailleurs et cela pour une raison : L’exigence que nous avons à tenir nos engagements.

Ainsi, notre gestion rigoureuse des frais généraux depuis le début de notre mandat, la recherche systématique de subventions et une mutualisation progressive de nos services nous permettent de préserver les investissements au service de la vie quotidienne des brevinois tout en préparant l’avenir de notre ville.

Nous poursuivrons nos actions en 2019 dans de nombreux domaines :
- la voirie, avec toujours cette volonté forte de la Municipalité de rénover, entretenir et sécuriser la voirie communale. Plus d’1 M € y seront encore consacrés en 2019.
Notre projet de réhabilitation de la place du Marché, pour soutenir l’économie, le commerce, l’emploi, se terminera avant l’été et valorisera notre centre-ville tout en renforçant son dynamisme (je rappelle d’ailleurs que nous avons obtenu sur ce projet plus de 900000 € de subventions) ;
- l’environnement, avec la poursuite des investissements pour un entretien soigné des espaces verts, des plages, des dunes… Nous possédons un environnement remarquable, unique, nous continuerons à le défendre, à le préserver. Les opérations de sensibilisation, de distribution et de partage (Brev de Jardin, Sainte-catherine, journée citoyenne …) seront aussi reconduites. A noter que le fleurissement, toujours très apprécié des brévinois et des visiteurs, sera en 2019 sur le thème de la fin de l’école.
Dorothée l’a évoqué et nous en sommes fiers : notre politique municipale et le travail effectué ont été récompensés par l’obtention de la 4e fleur. Cela nous encourage encore plus dans nos efforts.
- l’entretien de notre patrimoine. Ces dernières années, la Ville a fortement investi pour améliorer le Parc des Sports au grand plaisir des associations utilisatrices, avec la création d’un terrain synthétique multisports, la rénovation de la salle polyvalente et la création de nouveaux vestiaires. La mise en accessibilité est aussi en cours. Nous poursuivrons ces efforts en 2019 notamment par la réhabilitation de l’ancienne piscine avec l’objectif d’en faire un véritable lieu de vie et d’hébergement pour accueillir des stages ou autres manifestations. Sans oublier les écoles et les autres bâtiments communaux qui bénéficient régulièrement de nombreux travaux. Notre jeunesse doit pouvoir étudier dans les meilleures conditions ;
-le soutien aux associations. Saint-Brevin bénéficie d’un tissu associatif important, 190 associations avec près de 10 000 adhérents. La diversité et les dynamiques associatives constituent à Saint-Brevin une richesse remarquable. Elles contribuent à faire vivre la ville et participent au développement de la commune tout en permettant l’épanouissement individuel et le renforcement du lien social. C’est pour cela que contrairement à de nombreuses collectivités, nous avons fait le choix de ne pas revoir à la baisse notre soutien au tissu associatif en poursuivant l’aide financière apportée, sans oublier les nombreux avantages indirects : l’aide matérielle et humaines, les photocopies, le prêt de minibus…etc. Nous venons aussi en appui de leurs initiatives, pour leur permettre de se développer, de monter des opérations, d’organiser des évènements, de les faire se rencontrer pour mieux se connaître, échanger/partager.
- le développement économique, touristique, culturel et sportif.
Sur le plan économique je pense à nos entreprises et commerces, des plus grandes aux petites structures. Vous participez à l'attractivité de Saint-Brevin, vous contribuez à son dynamisme et apportez un service de proximité essentiel pour nos habitants. Ensemble, nous avons construit des liens privilégiés, ils seront préservés.
Au niveau touristique, il nous faut nous démarquer des autres territoires. Une étude est en cours pour développer une image, une marque, un logo. J’ai toujours cette volonté de faire de notre ville une ville incontournable pour la pratique des sports de glisse en lien avec les autres communes de la CCSE. C’est la raison pour laquelle le club nautique a été municipalisé et une nouvelle politique pour son développement avec les partenaires privés a été engagée. D’ailleurs, j’ai le plaisir de vous annoncer qu’Yvan Bourgnon vient de nous donner son accord pour le nommer « Centre Nautique Laurent et Yvan Bourgnon », un nom qui prend tout son sens au vu des liens entre sa famille et notre ville. Un travail va débuter pour requalifier cet espace portuaire du Pointeau pour à terme en faire un véritable lieu de vie et de loisirs nautiques. De même une réflexion a lieu actuellement pour la reprise en concession de nos plages.
Enfin, et avec l’aide de nos associations, nous continuerons à proposer ou à soutenir tout au long de l’année des animations diverses, sécurisées et de qualité, accessibles au plus grand nombre. La liste est trop longue, je ne peux toutes les citer, mais je pense naturellement aux différentes rencontres (musicales, théâtrales…), animations estivales, fête du vélo, foulées du pont… A noter aussi une 2e édition de la journée citoyenne, n’hésitez pas à me le faire savoir si vous avez des idées de chantier !

Par ailleurs, je porte avec mes collègues maires de la communauté de communes sud estuaire la volonté de bâtir une intercommunalité de projets qui ait du sens, du fond, de l’envie, et de l’espoir. Travailler ensemble c’est mettre en œuvre les projets structurants qui assureront l’avenir de nos collectivités. C’est ce que nous continuerons à faire en 2019 avec notamment :
. La mise en place du nouveau contrat d’ordures ménagères avec un tri plus respectueux de l’environnement. Une réunion publique aura lieu d’ailleurs dans cette salle le 8 mars. Ce service rejoindra Saint Brevin dans les anciens locaux du CCAS.
. Au niveau de l’assainissement aussi toujours, où chaque année des sommes importantes sont réservées à la réhabilitation et l’extension des réseaux d’assainissement.
. L’extension de la zone de la guerche : cet accroissement de 34 ha, nécessaire pour répondre aux demandes, permettra de développer notre économie et soutenir l’emploi. Nous veillerons à la diversité des entreprises accueillies.
. Le lancement des études pour une nouvelle gendarmerie, pour établir un schéma directeur de nos eaux pluviales et une réflexion sur la mobilité sur notre territoire

Il m’est important de vous rappeler que les taux d’imposition n’augmenteront pas, et que ces projets seront réalisés sans recourir à l’emprunt. Et ceci malgré un contexte budgétaire difficile, nous avons ainsi perdu en cumulé près de 3 500 000 euros sur la dotation globale de fonctionnement sur 5 ans suite aux baisses décidées par l’Etat. Notre gestion, attentive aux dépenses et privilégiant les investissements utiles, ainsi que les économies réalisées de par les mutualisations (après les finances et les ressources humaines au 1er janvier, ce sera le tour du service informatique), nous permet pourtant cet optimisme dans l’avenir et ces nombreux projets.

Notre territoire est attractif, il nous appartient, avec vous, de le valoriser, de l’accompagner, de se rassembler. Vous pouvez compter sur l’ensemble du Conseil Municipal, des collègues de la communauté de communes et des partenaires, que je tiens à nouveau à remercier, pour travailler avec détermination pour l’avenir de notre collectivité.

Nous sommes convaincus d’être sur le bon chemin et, dans le même temps, nous sommes bien conscients qu’il reste encore beaucoup à faire. Refusons l’auto dénigrement, le pessimisme de tous les instants, soyons fiers de ce que nous sommes, nous avons tellement d’atouts. Je veux tout simplement aussi, avant d’en terminer, vous réaffirmer tout notre dévouement envers vous, envers notre ville.

Au nom du Conseil Municipal et en mon nom personnel, je vous renouvelle chaleureusement, du fond du cœur, pour vous et pour tous ceux que vous aimez, mes vœux de santé, de bonheur, de fraternité, sans oublier la réussite de vos projets personnels, professionnels et associatifs.

Belle et heureuse année 2019 !

Yannick Morez"